Le SCI

A propos de nous

Le SCI en bref

Plus de 5000 volontaires du SCI participent chaque année à des projets, permettant la rencontre et le dialogue entre personnes de nationalités, de cultures et de convictions différentes.

En Belgique, ce mouvement est porté par l’enthousiasme et la conviction de plus de 100 membres actifs au sein de divers groupes d’action, désireux de contribuer à un monde plus solidaire, généreux et ouvert.

Le SCI Projets Internationaux ASBL, association reconnue comme organisation de jeunesse (par la Fédération Wallonie-Bruxelles) et ONG (par le Ministère de la coopération au développement), organise, en Wallonie et à Bruxelles, des activités de volontariat, de sensibilisation, de formations d’animateurs, de mobilisation citoyenne.

Nos activités

Toutes les activités du SCI ont pour objectif de permettre aux personnes y participant d’agir de manière responsable dans la société, d’être des acteurs de changement social et de pouvoir, si elles le désirent, s’intégrer dans des groupes de volontaires partageant cette envie d’action.

Le volontariat

• Le volontariat par sa nature non marchande offre une autre manière de concevoir l’organisation de la société. Il met en avant le lien social et valorise la participation et l’apport de chaque individu à la collectivité.
• Au SCI, le volontariat est organisé dans le cadre de l’action collective
• La gestion non-violente des conflits, le respect de l’environnement et la prise de décision collective sur base du dialogue et du consensus sont toujours présents.

Les formations

Le processus d’apprentissage du SCI vise à renforcer la capacité des personnes à prendre conscience du fonctionnement de la société, à développer leur confiance dans leurs possibilités d’intervention pour devenir des acteurs de changement social et participer ainsi à la réalisation de la vision du SCI.

Le SCI propose diverses formations permettant aux participants de développer leur connaissance et leur analyse du monde; d’accroître leur confiance en leur capacité d’action; de développer leurs aptitudes.

La sensibilisation et la mobilisation

Le SCI met en place des programmes de sensibilisation visant à mieux faire comprendre les mécanismes régissant les liens d’interdépendance entre les groupes sociaux, à développer le sens critique et l’esprit d’analyse et à susciter un désir de changement individuel et collectif.

Le SCI encourage la mobilisation en proposant des actions concrètes, collectives ou individuelles, au sein de l’association ou avec d’autres mouvements citoyens.

>

Histoire du SCI

C’est au lendemain de cette immense boucherie que fut la Première Guerre mondiale qu’un groupe de pacifistes, sous la houlette de Pierre Cérésole, un ingénieur suisse, créa l’association « Service Civil International ».

Avec l’idée audacieuse de remplacer le service militaire national par un service volontaire international.

« Le SCI croit que tous les hommes sont capables de vivre ensemble en se respectant mutuellement sans recourir à la violence pour résoudre les conflits. »

1ère ligne de la constitution internationale du SCI

Un premier projet de volontariat international est organisé à Esnes, pour reconstruire, dans un esprit de solidarité internationale, des villages autour de Verdun.

« Des actes, plus des mots »

Pierre Cérésole, fondateur du SCI International

Création à Philippeville la branche belge du SCI

Avec l’idée audacieuse de remplacer le service militaire national par un service volontaire international.

En pleine guerre froide, le SCI Belgique et les autres branches européennes du SCI, organise des échanges avec les pays de l’Est et collabore à l’organisation d’activités et de structures de volontariat dans les pays du Sud durant cette période de décolonisation.

« Cette idée de vouloir faire triompher la justice par la violence paraîtra un jour aussi bête et fausse que nous paraît la torture pour savoir la vérité. »

Pierre Cérézole, Carnets de route.

Le SCI Belgique, avec les autres branches européennes du SCI, organise des échanges avec les pays de l’Est, en plein guerre froide, et collabore à l’organisation d’activités et de structures de volontariat dans les pays du sud  durant cette période de décolonisation.

Le SCI poursuit, avec les mouvements pacifistes, la lutte pour l’objection de conscience et  le désarmement, participant notamment aux marches contre l’armement nucléaire dans les années 80. Les projets de volontariat international de sensibilisation se multiplient.

Après la chute de l’empire soviétique, de nombreux partenaires de l’Est rejoignent le mouvement international du SCI.

A partir des années 2000, le SCI Belgique, tout en poursuivant le développement de rencontres internationales de volontaires, met en place des activités de sensibilisation, d’éducation à la citoyenneté mondiale, de mobilisations citoyennes pour un modèle de société alternatif.
Le développement durable, la défense de la société multiculturelle, la place du citoyen dans le processus démocratique sont au cœur du projet du SCI.

Le dernier slogan du SCI Belgique : « Une autre façon de voir le monde »

Le SCI international est constitué de 45 branches, dans tous les continents. Plus de 5000 volontaires participent chaque année à des projets de volontariat.

Le SCI Belgique fête ses 70 ans! L’association est porté par l’enthousiasme d’une centaine de volontaires actifs au sein de ses groupes d’action.