Le SCI

Nos Publications

La brochure projets

Vous y trouverez tout ce qu’il faut savoir sur le SCI ainsi que la majorité de nos projets de volontariat en 2017 :

La présentation de notre organisation, nos valeurs et nos objectifs

Un aperçu de toutes nos activités : nos formations, animations, pistes de mobilisation citoyennes sans oublier nos projets de volontariat en Belgique, à l’étranger, à court ou long terme!

50 pages pour parcourir le monde et découvrir nos projets internationaux

Toutes les infos pratiques pour participer à un de ces projets! Cette brochure est également téléchargeable ici. Prêt à partir ?

Le SCIlophone

Le SCIlophone est le trimestriel du SCI, rédigé pour et par nos membres, il regorge d’informations et d’articles :

Témoignages de volontaires

Dossiers thématiques

Articles de fonds sur les enjeux sociétaux et internationaux

Points de vue de nos partenaires, du Sud et du Nord

Informations sur nos activités passées et à venir

Notre dernier n°, spécial ‘Dossier Syrie’ est disponible ici. Bonne lecture !

Le SCIlophone est envoyé à tous nos membres (cotisation annuelle : 15€) et aux associations désirant le recevoir.

Nos derniers SCIlo : 74Orphelinats au Cambodge / 73Droits des femmes / 72Lecture Nord-Sud du monde / 71Pour tout bagage, on a 20 ans / 70L’Amérique latine en mouvements

 

Une autre façon de voir le monde

Découvrez le livre de nos volontaires

Avant de le prendre en main, soyez méfiants : vous serez émus, amusés, impressionnés, vous aurez la chair de poule, vous ressentirez les émotions vécues par les auteures elles-mêmes et vous risquez de quitter le plat pays pour voguer vers d’autres contrées… C’est un livre sur les rencontres, sur l’ouverture à l’autre et sa façon de penser, sur la remise en question, la recherche de soi, le changement de regard des volontaires et leur nouvelle façon de voir le monde. Tina et Manu ont coordonné cette publication. Sept volontaires se sont prêtées au jeu : Ingrid Nyström, Leslie Ugeux, Cristel Cappuci, Cécile Cailloux, Mélanie Joseph, Elise Plessis et Tina Mouneimné-Van Roeyen. Elles nous emmènent dans un camp de Roms au Kosovo, dans une réserve pour les loups au Colorado, dans une école au Kenya, dans un temple au Sri Lanka ou par chez nous, en Pays de Gaume …

Nous n’en dirons pas plus. Lisez et découvrez.

Extrait :

Apprendre, bien après mon retour, que « Roms » dans la langue romani veut dire tout simplement « homme », remet soudainement toutes mes tentatives de classement en perspective… Ayant un besoin absolu de comprendre, je cherchais à mieux appréhender la plus récente guerre européenne, d’une part, et la question Rom, d’autre part. J’avais besoin de voir de mes yeux et de trouver des informations concrètes, en allant à la source. Je découvrirai que ce genre de voyage, en réalité, surtout déconstruit. Il déconstruit des images préconçues. Mais il déconstruit avant tout l’idée que les personnes se rangent dans des cases, qu’elles se définissent de manière limitée et délimitée. J’ai compris en l’expérimentant, que c’est notre cerveau qui fonctionne de la sorte, pas la réalité humaine.

Cristel Cappucci « Une vie de rencontres »